Vidéale.

Un parfum de bergamote et d’épicéa envahissait, en cette veille de Noël, l’appartement de Friedrich. Songeur, il pensait au cadeau que lui apporterait monplusbeaucadeau.com depuis qu’il s’y était inscrit. Une micro chaîne ? Une console ? Un four ? Une voiture ? Un bateau ? Un loup ? Un mouton à cinq pattes ? Un stratus consumé ? Quand, soudain, la sonnette tinta.

 

Un facteur lui tendit une lettre recommandée. Friedrich signa et déchira fébrilement l’enveloppe. Elle ne recélait rien d’autre qu’une petite carte qui l’enjoignait à retirer son cadeau à une adresse inconnue, à trois arrondissements de chez lui. Étrange qu’il ne l’ait pas livré pensa-t-il avant que le métro bondé ne le tira de ses réflexions par un ultime rudoiement. Arrivé, il scruta la façade anodine de l’immeuble et entra, contribuant à user encore le pas de porte déjà en cuvette. Il tendit son bristol et sa carte d’identité à l’employé sûrement contemporain de Mathusalem. Quelques vérifications plus tard, une porte s’ouvrit et un jeune homme apparut. Ah ! Mon ami ! Je suis si content de te voir s’enthousiasma l’inconnu en serrant Friedrich contre lui. Ne voulant pas profaner l’île de son for intérieur, j’ignore ce que ce héros de papier et d’encre numériques ressentit et pensa alors.

 

Pendant ce temps là, dans un autre arrondissement, Noël s’avançait dans l’appartement d’Ophélia en se frayant un chemin au milieu des chansons de Noël et des décorations. On sonna à la porte et, en ouvrant, elle découvrit un livreur, partiellement occulté par un énorme paquet qui tenait à peine sur le diable.

 

– Oh… Ça vient de qui ?

– Monpluscadeau.com

– Ah… Je n’ai rien commandé pourtant.

– Quelqu’un l’a peut-être fait pour vous. Une signature là, s’vous plait.

 

Ophélia déballa le cadeau.

 

– Bonjour.

– Mais que faites-vous dans ce paquet ? Et qui êtes-vous ?

– Maxence Gift. Je suis votre nouvel amoureux.

– HEIN ?! Vous êtes fou… ?

– Non. C’est ce que vous avez coché sur le site.

– Mais je ne connais même pas ce site. Et je peux vous dire que vous avez intérêt à être parti avant que Florian arrive. Dès que je parle à un mec, il croit que je couche avec. Même avec mes amis. Bien qu’il ne soit pas non plus exempt de reproches…

– C’est vrai que les amis, c’est fait pour ça.

– Bien sûr. Qui d’autre, sinon ?

– Les chiens.

– Euh… Il y a des limites à l’humour, M. Gift.

– Non.

– Donnez-moi le bon de livraison qui se trouve sous votre pied. Et sortez de ce carton, s’il vous plait. C’est déjà assez farfelu comme ça.

– Je ne vois pas ce qui te surprend là-dedans.

– Rien de plus banal qu’un humain livré dans un paquet cadeau, c’est sûr. Ah ! Tout s’explique. C’est une erreur. Seule l’adresse est bonne. En fait, c’est Justine qui vous a commandé. Regardez, son nom est dans la case client.

– Justine ?

– Justine Mirage. Ça ne m’étonne pas qu’elle ait eu recours à ça…

– Pourquoi ça ne t’étonne pas ?

– Vous verrez par vous-même….

– Si elle ne me plait pas, je peux revenir te voir.

– Ah non ! Ce n’est pas le BAD ici.

– Le BAD ?

– Bureau d’Accueil des Déçus. Et puis, je n’ai rien commandé. D’ailleurs, c’est quoi ce site ?

– Une sorte d’orphelinat pour les cœurs abandonnés.

– Ah…Alors, joyeux Noël, M.Gift.

– Joyeux Noël, mademoiselle…. euh… Quel est votre prénom ?

– Sans importance.

– C’est un joli prénom. Un peu long, peut-être.

– Seulement, quatorze lettres. Petit conseil d’amie, M. Gift : vous devriez vous faire vacciner contre l’ennui avant d’ aller la rejoindre. Question de vie ou de mort.

 

©V.T.

 

 

Publicités

5 réponses à “Vidéale.

  1. Bientôt cette histoire ne sera plus sortie de ton imagination mais sera d’un banal à pleurer! A quand la suite ? Il y a ta patte dans tous tes écrits! Bisouslavesmabelle

    ps très touchée par les cartes et surtout la numéro 2 , je t’écris très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s