Les messagers disciplinés.

La brume flottait encore sur la ville délayant les immeubles et feutrant le feulement des voitures.  La nuit jetait ses dernières taches d’encre sur les silhouettes qui hantaient le macadam, trainant derrière elles des lambeaux de sommeil, de fatigue et d’espoir.

.

Le silence qui planait sur la chambre amplifiait le grattement de la plume sur le papier dans des sursauts saccadés. Le visage concentré, anxieux presque, Shéhérazade s’approchait de la feuille jusqu’à  la frôler et finir par ne plus former qu’une avec elle.  Parfois, un sourire traversait fugacement sa concentration et le noircissement du papelard s’accélérait alors.  Par chapelets ou au compte-goutte, les mots s’alignaient en messagers disciplinés et immobiles mais forcément traîtres puisque imparfaits et incompétents à transcrire la richesse de l’âme et du coeur.

.

Et bien que le coeur de Shéhérazade déborda, les vocables se heurtaient dans son cerveau et sortaient affaiblis, imprécis, insuffisants, décevants. La pudeur retenait, enserrées dans ses griffes, les émotions qui tentaient de s’évader.  Tel un mauvais génie, la peur prenait l’apparence du doute -ce vieil ennemi- et présentait à Shéhérazade tout ce qui les opposait allant même jusqu’à exhumer les contentieux avec une rigueur de vieux comptable rancunier.

.

Parfois, devant tous ces adversaires, sa volonté, sa conviction fléchissaient . Nonobstant, une évidence parvenait le plus souvent à s’imposer : ils se comprenaient trop bien pour que ça ne balaie pas les divergences, les différences et ne les renvoie parmi les poussières du dérisoire.

.

A suivre (sûrement).

.

BO d’écriture :  Marc Cohn dont Walkin in Memphis

.

.

.

Brouillard - Caroline DUVIVIER

Brouillard – Caroline DUVIVIER

Publicités

Une réponse à “Les messagers disciplinés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s