Et que la lumière soit.

Impro presto et délibérément farfelue (un des effets secondaires du transfert de mes vieux textes auquel je me livre depuis une semaine. L’abus de passé est dangereux pour la santé)

_______

.

Elle ne savait pas ce qu’elle faisait là. D’ailleurs, elle ne se le demandait plus. Le fil et l’interrupteur dans l’herbe, elle n’éclairait  même pas sa route. L’énergie ne la parcourait plus. Et son ampoule ne luisait plus que par les facéties du soleil.  L’herbe ne cessait de croître tandis qu’elle n’évoluait pas. Puisque tout ça n’avait pas de sens -du moins,qui lui soit accessible- elle conclut que c’était insensé. Et insensée,  elle décida donc de devenir. Par conformisme.

.

Saisissant son fil -qui en demeura  saisi de stupeur et presque de tremblements- elle l’agita au dessus de son abat-jour et le fit tournoyer de plus en plus vite. Jusqu’à ce qu’arriva l’inévitable, tout essoufflé. La prise s’envola et suspendit son vol en croisant les heures propices qui nous laissent savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours. Du moins, à proximité d’un lac.

.

Mais cette suspension ne fut pas éternelle et la chute n’en fut que plus douloureuse. Une cuillère qui paressait dans l’herbe mais n’en paraissait pas outre mesure gênée fut l’innocente cible et victime. Percutée en plein bide par une prise volante qui flirtait avec le mur du son -sans être pour autant volage- la cuillère se redressa, s’affaissa, rebondit et finit ses cabrioles par un triple salto arrière sous les applaudissements de Philippe Candeloro dont on se demande bien ce qu’il foutait là.

.

L’agression avait été violente et la cuillère perdait beaucoup de métal. Beaucoup trop pour que sa vie ne soit pas en danger et qu’un pronostic ne soit pas engagé -mais en CDD. Avant de défaillir, elle pensa qu’elle avait un casier judiciaire vierge et qu’il n’y aurait donc sans doute personne pour liker la page Fakebook que l’on créerait en sa mémoire. Je crois que ce fut cette perspective qui l’acheva.

.

Conclusion : méfiez-vous si vous croisez une lampe dans l’herbe. Surtout si vous êtes une cuillère.

.

Birth Of Love Vladimir KUSH

Birth Of Love Vladimir KUSH

Publicités

12 réponses à “Et que la lumière soit.

  1. oui, j’aime, moi aussi, les textes anticonformistes et qui ne sont passés ni au laminoir ni au polissoir. Quel style rapide ! de plus, c’est très agréable à lire. Merci pour le partage.

  2. J’adore!
    C’est bon de sortir des sentiers battus, de s’accorder de véritables instants de liberté. C’est bien souvent au milieu de ces tourbillons de folie que naît le génie.
    Exemple: « Le fil et l’interrupteur dans l’herbe, elle n’éclairait même pas sa route. » Cette phrase est tout simplement géniale, à la fois déroutante, drôle, poétique et finalement, pleine de sens, voir percutante.

  3. C’est fait pour ça les blogs, pour partager. Enfin, moi, j’ai décidé que c’était fait pour ça, et qui m’aime me suive ! Oui, ça marche.
    La question, c’est : comment on faisait, avant l’internet ? ( mais tu étais à peine née, veinarde)
    Tout a fait d’accord avec LR.

    • C’est vrai que ça permet de découvrir des personnes qu’on n’aurait jamais croisé ailleurs et de partager avec elles aussi. Autrement dit, on a la même conception des blogs.

  4. et c’est rare, tu peux me croire : souvent, le blog est vu comme une route à sens unique, je vais dans la foule des blogs, j’en croise qui me plaisent, certains c’est le coup de foudre, et je le dis et tu sais quoi ? pas de réponse, ni un clin d’œil, ni un sourire et encore moins un merci, rien ! à sens unique, je ne vois pas meilleure expression pour imager l’erreur fondamentale des blogs. Quand on sait qu’il y en a des millions rien qu’en francophonie, ca fait un peu peur.

    • Entièrement d’accord avec toi. Les blogs où il y a une véritable interaction avec l’auteur(e) et où tu peux échanger semblent devenir l’exception alors qu’ils devraient être la règle. Même les personnes qui discutaient avant cessent parfois de le faire. Par exemple, pas plus tard que la semaine dernière, j’ai posé des questions à un blogueur (avec qui je dialoguais souvent ,il y a quelques années) et il n’a pas répondu alors qu’elles étaient en rapport avec son post et sympas. Remarque, il ne répond pas davantage aux autres. Il se contente de publier un nouveau truc. On dirait que cette arrogance stupide des pseudo stars (du show biz, de la politique, etc) qui ont un blog sans même prêter attention à ceux qui commentent est devenue la norme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s