Sort.

Au dieu des agnostiques, j’implore,
Dans une humble prière contre-sort,
Que l’original ne soit pas mort
Et, victime d’un perfide sort,
Devenu ce clone profus à pléthore.

.

.

Vagabond – Beirut (Zach Condon)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s